Recherche sur ce blog

jeudi 29 décembre 2016

Dans le livre des rêves // Mikkel Birkegaard

Présentation :
 A Copenhague, au XIXe siècle, un jeune garçon tente de faire la lumière sur la mort inexpliquée de son père, un ancien fonctionnaire du ministère des Livres chargé de la censure. Le détective Mortimer le prend sous son aile.
 
Mon avis :
 Mikkel Birkegaard partage une fois encore son amour pour le monde du livre, comme il avait déjà pu le faire avec son premier ouvrage "La Librairie des ombres".
 
Dans le Danemark du XIXème siècle dont les codes sont largement empreints de l'époque victorienne, l'auteur  nous offre une histoire faite d'intrigues, d'imaginaire, de vieux livres, une histoire  qui n'est pas sans rappeler Les grandes espérances de Charles Dickens tout comme les bibliothèques brumeuses de Carlos Ruiz Zafon.
On y retrouve des rues humides et pavées, de petites échoppes, des orphelins de rues tirant à la volée, la séparation des castes populaires et bourgeoises, mais surtout un étrange Ministère des livres. Ce dernier applique une politique drastique quant aux livres en circulation, maniant la censure et la destruction d'ouvrages à tour de bras.  Mais à chaque censure sa rébellion...
 
A la mort mystérieuse de son père, le jeune Arthur hérite d'un petit livre étrange.
Bien des années plus tard, alors qu'il vit de petits méfaits, Arthur est sauvé in extremis par un sombre personnage : Monsieur Mortimer.
Endeuillé taciturne, érudit, restaurateur de livres, détective à ses heures,  il apprendra tout de son métier au jeune Arthur. Tout, jusqu'à l'existence de la Bibliothèque.
La Bibliothèque est secrète, on ne sait rien d'elle sauf peut être qu'elle contient tous les ouvrages que le Ministère censure et qu'un groupe de rebelles la protège depuis toujours. Ou est-elle ? Comment la trouver ? Existe-t-il-elle vraiment ? Un mythe sans pareil est construit autour d'elle.
Arthur, obsédé par elle comprend alors que le petit livre légué par son père en est peut être la clé.
 
Le procédé inventé par l'auteur autour du fonctionnement de cette Bibliothèque est ingénieux et surprenant ! Tout est soigné, travaillé, les moindres personnages ont leur sens et leur importance dans le mécanisme de la Bibliothèque. Son accès relève du rite d'initiation, sa survie du don de soi heurtant l'éthique.
 
La question est donc posée :
Jusqu'où est-il légitime d'aller pour sauver le livre ?
Je vous laisse trouver votre réponse en découvrant cette histoire pas banale !

2 commentaires:

  1. Ah tu reprends du service ! chouette ! J'aime beaucoup ta manière d'écrire et de suggérer les sentiments !
    Ta chronique m'intrigue, j'avoue que je n'avais pas complètement adhéré à la librairie des ombres, un peu fouillis sur la fin si je me souviens bien ... Je laisserai peut-être une autre chance à ce monsieur !

    RépondreSupprimer
  2. Je vais essayer d'être plus régulière et plus assidue ! 4 articles en un an c'est pas bie lourd !
    Celui ci est bien meilleur que son premier ( à mon avis bien sûr), l'histoire et son déroulé sont mieux construits mieux pensés. J'ai complètement voyagé dans le temps !

    RépondreSupprimer