Recherche sur ce blog

mercredi 28 janvier 2015

La révélation de Noël // Anne Perry

Présentation des éditeurs :

Pour Emily Radley, la belle-soeur du célèbre policier Thomas Pitt, les fêtes de Noël s'annoncent désastreuses. Elle doit quitter sur le champs Londres, ses enfants et les mondanités pour passer ce Noël 1895 en Irlande, auprès d'une tante agonisante qui l'a demandée auprès d'elle. Brusquement plongée au coeur du magnifique et sauvage Connemara, dans un petit village perdu au bord de l'océan, Emily ne s'imaginait pas une seconde être confrontée à une affaire de meurtre commis sept ans auparavant. Tandis qu'une tempête ramène sur la grève souvenirs et remords du passé, Emily, aussi à l'aise dans les tourbières irlandaises que dans un salon de la gentry, remue les consciences de la petite communauté, en quête d'un secret bien gardé

Mon avis :

Comme chaque année mon petit rituel de l'hiver : lire une nouvelle de Noel dont Anne Perry a le secret. Rien de bien compliqué avec elle, une enquête , pas toujours policière, menée par un personnage typiquement "british", plantée dans un décor de campagne anglaise, irlandaise ou écossaise du XIX ème siècle. Des histoires assez courtes qui se dégustent près d'un feu de cheminée.

Emily, à contrecœur, et surtout pour sauver les apparences, quitte sa famille, Londres et les célébrations de Noel pour veiller une parente mourante, froissée avec le reste de la famille depuis bien longtemps, dans une campagne irlandaise. 
Nous faisons connaissance avec la richesse naturelle du pays durant le voyage qu'Emily effectue escortée par le prêtre attitré de sa tante, nous y découvrons les landes, les auberges, les spécialités culinaires d'époque, et le vent, omniprésent.

Emily ne se doute pas de la raison pour laquelle sa tante a tenu à l'avoir à ses cotés. Elle n'aura pas à donner de soins ni à préparer le souper. Emily est ici pour résoudre une affaire vieille de sept ans, sans indice ... La dernière volonté d'une mourante.

Le suspens est porté par le vent. Comme une angoisse grandissante et contagieuse, le vent, les bourrasques inquiètent et pénètrent les peurs des habitants du village. Emily assiste intriguée à ces changements de comportements et s'interroge. Mais pourquoi ce sentiment de malédiction ? 

Puis un soir de tempête, au large une lumière vacille et disparaît. Emily, témoin de la catastrophe, traverse le village à la recherche de bonnes âmes pour venir en aide aux malheureux.
Sur leur visage la même angoisse comme une fatalité. 
Un nauffrage, encore. Comme sept ans auparavant...

Je vous laisse découvrir la fin par vous même !
Alors oui on voit venir le dénouement un peu vite, cela dit je ne lis pas Anne Perry pour être tenue comme avec un grand thriller à suspens , mais pour m'évader dans une époque gouvernée par les bonnes moeurs, l'esprit de déduction, et des paysages sauvages ... Mon âge d'or ! 
Anne Perry me porte à chaque fois dans un autre temps, et c'est pour ça que je l'affectionne autant. 









3 commentaires:

  1. Une histoire agréable à lire, elle sait bien restituer les ambiances et c'est un des atout du livre !

    RépondreSupprimer
  2. Super ! Un livre pour passéiste ! Ce livre a l'air fort intéressant alors merci beaucoup pour cet excellent avis (encore un oui !) :)

    RépondreSupprimer
  3. S'évader grâce à une lecture, c'est bien ce que l'on demande avant tout ! Et le pari semble réussi ;) A retenir donc, merci !

    RépondreSupprimer