Recherche sur ce blog

dimanche 30 mars 2014

L'âme du mal // MAXIM CHATTAM


Présentation :

 Portland, Oregon, de nos jours. Juliette, une jeune étudiante en psychologie, est kidnappée par un tueur en série qui a pris la fâcheuse habitude de couper les mains de ses victimes, toutes des femmes, et de leur tracer un mystérieux signe cabalistique à l'acide sur le front. Au moment où le tueur s'apprête à exécuter Juliette, il est abattu in extremis par l'inspecteur Joshua Brolin, un jeune profileur de la police de Portland. Juliette et Brolin restent en contact... et sont horrifiés quand, un an plus tard, un nouveau cadavre est découvert portant exactement les mêmes mutilations. Le fantôme de Lealand Beaumont, le bourreau de Portland, s'est-il remis à l'œuvre ? S'agi-t-il d'un "copycat", ces copieurs de tueurs, rares mais extrêmement dangereux puisqu'ils s'évertuent à dépasser leur "maître" dans l'horreur ? Brolin et Juliette ne sont qu'au début de leurs effroyables surprises... Passionnant de la première à la dernière phrase, ce thriller écrit par un tout jeune libraire est un modèle de maîtrise, de suspense et de plongée dans l'horreur. Les études de criminologie de l'auteur lui ont visiblement servi à atteindre un degré de vraisemblance tout à fait remarquable. Pas moins de 75 chapitres s'enchaînent à un rythme effréné sans laisser le moindre répit au lecteur : entre autopsies, rapports de police scientifique et de médecine légale, on visite des lieux et surtout des dérangements psychologiques absolument terrifiants jusqu'à un dénouement plus terrible encore et réellement surprenant. L'épaisseur donnée par Maxime Chattam à chacun de ses personnages est à la hauteur de ce livre ambitieux. Une grande, grande réussite dans l'univers pourtant élimé des histoires de serial killers

Mon avis :

Lu dans le cadre du Challenge Un auteur de ma PAL , cette lecture est aussi ma découverte de l'auteur.
Ma première remarque est l'évidente maîtrise du sujet par l'auteur, une précision chirurgicale impressionnante notamment en ce qui concerne la médecine légale, une connaissance qu'il distille avec justesse apportant un  réalisme assez effrayant à sa fiction ( fiction ? je l'espère). 

Le roman est très visuel grâce aux ambiances générées par les décors mais aussi parce que la plume de l'auteur renvoyait dans mon esprit  des images vues dans les grandes séries policières actuelles.
On y retrouve un mélange d'Esprit Criminel, avec le profilage viscéral qu'opère Brolin presque contre sa volonté, mais aussi Preuve à l'appui parce que les légistes ont une place importante dans l'enquête, quelques images des Experts au travers du travail méticuleux des scientifiques ...
Sans spoiler  votre lecture, le psychopathe rappellera par certains aspects la personnalité étonnante et sociopathe du Silence des Agneaux.

Même si parfois la lourdeur des détails "techniques" trouble le rythme de l'intrigue et la lecture du néophyte,  je ne me suis pas ennuyée une minute. Chattam a parfaitement trouvé son titre, l'âme du mal. Il nous transporte dans un sombre monde torturé, noir, violent et je dois avouer une certaine fascination pour la personnalité du psychopathe qui tient le suspens, le mystère jusqu'à la fin de l'histoire, laissant un sentiment de malaise même après avoir terminé ce livre.

Je pense qu'on peut le classer dans la catégorie des "page-turner", une belle découverte, une trilogie que je découvrirais sans doute dans son intégralité mais je garde encore ma préférence pour d'autres auteurs français passés maîtres du thriller, comme Thillez ou Sire Cédric. Peut être Chattam est-il trop réaliste pour moi, peut-être place-t-il  l'horreur du monde trop près de nous ...

Pour lire d'autres avis rendez vous sur livraddict : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=13594

Ou directement sur les blogs des participantes :
Merryfantasy
Piplo
Julianany
Shakes
Unchocolatdansmonroman


Affiche du Challenge










8 commentaires:

  1. Il faut que je le lise! Merci pour ton avis, au moins je suis prévenue pour le côté réaliste :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que c'est en partie ce qui fait son succès ;-)

      Supprimer
  2. Un vrai coup de coeur pour cette trilogie ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que c'est ce réalisme qui m'avait plu... et qui m'avait donné des émotions surprenantes ! j'ai vraiment eu peur en lisant ce bouquin, et c'est assez rare que je ressentes à ce point la terreur... Alors je ne te conseille pas le dernier car je ne sais pas si tu pourrais le lire... Il est encore plus costaud !
    Cette trilogie est pour moi, le symbole parfait de ce que j'appelle un vrai" thriller" ! bises ma June.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que c'est aussi une question de période, parfois c'est le bon moment pour du "costaud" , je me souviens avoir lu cet été le corps exquis qui était à la limite du soutenable et ça ne m'avait pas posé de problème , comme quoi ! Mais je reviendrais vers chattam c'est certain !

      Supprimer
  4. Je viens juste de le lire et j'ai adoré. J'ai beaucoup aimé le réalisme de ce roman.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de partager ton avis ! je vais me répéter mais je crois que c'est le realisme qui fait aussi le succès de l'auteur ( je dois être une âme sensible en ce moment lol ! )

    RépondreSupprimer