Recherche sur ce blog

samedi 29 juin 2013

Viviane Elisabeth Fauville // Julia DECK







Présentation des éditeurs :

Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main.

Mon avis :

Livre lu dans le cadre de la première sélection du prix des lecteurs de Corse : http://www.bm-bastia.com/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=136

Dans les premiers instants de lecture j’ai cru évoluer dans une comédie à l’humour parfois noir, très noir. La dérision du drame initial apparaît comme l’explication logique du ton détaché volontairement employé par l’auteure et qui donne au récit un second degrés.

Puis la « comédie » devient « thriller » suivant les différentes strates émotionnelles que traversent Viviane Elisabeth. Les questions affluent dans ce flou suggéré par les bizarreries apportées à la construction des chapitres ( passage du Je au Nous au Elles … ) et les états instables du personnage principal (hystérie – paranoïa – mise en danger volontaire ).

C’est entre folie douce et cruauté que nous comprenons à déchiffrer Viviane Elisabeth, quadra évincée par une jeune fleur de 20 ans, majestueuse et excessive dans sa chute personnelle.

Pour en parler, l’écriture de Julia Deck est vivante et fluide, l’histoire est agréable, un livre vite lu et qui sera je pense ,malheureusement , vite oublié.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire