Recherche sur ce blog

dimanche 2 juin 2013

Mémoires d'une jeune fille rangée // Simone de BEAUVOIR

Présentation de l'éditeur :

Sartre répondait exactement au vœu de mes quinze ans : il était le double en qui je retrouvais, portées à l’incandescence, toutes mes manies. Avec lui, je pourrais toujours tout partager. Quand je le quittai au début d’août, je savais que plus jamais il ne sortirait de ma vie.Sartre répondait exactement au vœu de mes quinze ans : il était le double en qui je retrouvais, portées à l’incandescence, toutes mes manies. Avec lui, je pourrais toujours tout partager. Quand je le quittai au début d’août, je savais que plus jamais il ne sortirait de ma vie.

Mon avis :

J'ai dévoré ce livre en quelques jours. L'histoire de la chute d'une famille de la mondanité à la classe moyenne, l'histoire de l'émancipation d'une jeune fille rangée qui aspirait à tout vivre sans inégalité.

Naissance du féminisme ? pas aussi clairement dans son esprit à l'époque que pour nous lecteurs qui avons une vue d'ensemble sur son oeuvre. Cependant elle s'élève interieurement contre les différences significatives d'éducation et de transfert des connaissances entre les hommes et les femmes, se bat à coup de livres de licences et de conférences afin de rivaliser de connaissances avec le sexe opposé non pour l'égalité de la femme mais pour l'égalité du savoir.

Elle s'insurge et se débat pour connaître la vérité et le but de la vie, l'essence même de la vie, dans sa plus belle fureur, avec l'ambiguité constante de sa dévotion et ses paradoxes religieux qui souvent la brident et l'enclavent.

De belles rencontres, une ambiance d'éclosion des consciences, une femme, une révolte sage, une réussite,une émancipation : les mots clés de ce petit bijou d'autobiographie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire