Recherche sur ce blog

samedi 1 juin 2013

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi // Mathias MALZIEU

Lecture Commune Livraddict

Organisatrice : Céline031

Participants et Chroniques :

Céline031 > link

Setsuka link

Masevy link

Stellade

Yumiko link

June ( Moi même ;-)

Résumé :

" Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la
vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ?
Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel,
du réconfort ? " Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètres, " docteur en ombrologie ", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur... Il le fera grandir. Mathias Malzieu nous entraîne dans un monde onirique, intimiste et poignant, dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d'un Tim Burton.

Mon avis :

Déjà conquise par la magie de La mécanique du coeur, je dois avouer avoir de nouveau sombré avec délectation dans l'univers obscurément tendre de cet autre conte de Mathias Malzieu.
Des larmes aux rires
Les premières pages du livre si émouvantes, si intimes et si fragiles face au brutal glissement de la vie à la mort, rappellent de vieux souvenirs que chacun cachent en soi, ainsi les larmes arrivent en se faisant toutes petites mais ne s'attardent pas.
L'inenvisageable travail de deuil prend vie en la personne de Giant Jack, créature aussi ombragée que loufoque, une touche burlesque vient alléger le poids du drame, le poids du sujet traité, et ramène ainsi le sourire à la vie.
Giant Jack, subconscient salvateur, ou sauve conduit de la tristesse, représente ce retour à "la vie qui continue de tourner", le chemin à parcourir pour réapprendre à vivre seul, pour se souvenir sans douleur des êtres partis toujours trop tôt. Giant Jack une puissance vitale qui s'élève face à la fragilité d'un Mathias dépossédé.
Moins passionnel et sucré que La mécanique du coeur, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi se veut plus personnel et plus sincère.
J'ai été particulièrement émue par ce bel hommage pour une maman qui a été aimée et admirée par un fils qui ne voulait pas accepter d'apprendre à vivre sans elle.
Quelques phrases :
{ Les lampadaires nous regardent avec un air genre " Contrôle d'identité s'il vous plait. Veuillez sortir les étoiles de vos poches, de vos cheveux, de vos yeux. Tout ce qui brille, vous le déposez dans le sac en plastique : vos sourires, vos souvenirs , vous n'en n'aurez plus besoin là où vous allez maintenant.}

{ (..) tu seras à coté de quelque chose de vivant. Il te donnera à boire de la sève, tu t'échapperas par ses racines et tu fleuriras en plein ciel. }

{ (...) la mort, c'est fini ! (...) Pousse-toi la mort, tu me fatigues maintenant, c'est fini, remballez vos conneries de funérailles, vos épitaphes gratuites avec la tombe dernier cri. ]
Remerciements :

* A livraddict pour sa si belle communauté
* A Céline031 pour avoir initié cette lecture commune
* A Stellade qui m'a offert ce conte ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire