Recherche sur ce blog

samedi 1 juin 2013

Madame Bovary // Gustave FLAUBERT

Résumé

Depuis 150 ans, cette pauvre Emma Bovary souffre et pleure dans cent, dans mille villages et villes de France. Parce qu'elle ne sait pas vivre, ni aimer, elle rêve ses amours et sa vie. Et cependant elle est belle, sensuelle, audacieuse. Mais une imagination déréglée, l'exaltation romanesque, un époux médiocre et obtus, l'absurde goût du luxe et des amants méprisables vont l'entraîner dans la ruine et une mort affreuse. Pour diriger cet " orchestre des instincts et des sentiments féminins ", qu'est selon lui Madame Bovary, Flaubert souffre mort et passion, à la fois grand prêtre et martyr de l'art, du style et de la beauté. Mais derrière la perfection du chef-d'œuvre apparaissent la crudité, la violence et l'érotisme, comme dans un roman d'aujourd'hui.

Mon avis

Je ne vais pas découper mon avis en j'ai aimé / j'ai moins aimé car pour moi dans ce livre tout est bon.

L'histoire de cette femme éternellement insatisfaite est très prenante, au fil des pages Emma Bovary révèle ses désirs profonds de vivre un amour passionné et enflammé, un amour bien différent de celui qu'elle vit avec Charles son époux, médecin à la vie rangée et socialement posée, apprécié de tous et pourtant si terne aux yeux d'Emma. "La conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue, et les idées de tout le monde y défilaient dans leur costume ordinaire, sans exciter d'émotion, de rire et de rêverie". Emma oscille entre période de grande dépression et période d'euphorie amoureuse effet miroir de ses relations adultères.

Emma ne sait pas ce qu'elle désire, tout au long du roman elle apparaît lunatique tantôt prête à entrer dans le rôle de l'épouse modèle et reconnaissante tantôt prête à s'échapper avec son amant au petit matin " Elle avait envie de faire des voyages ou de retourner à son couvent. Elle souhaitait à la fois mourir et habiter à Paris."

Emma donne tout pour vivre ses amours chimériques, et dilapide l'argent du foyer pour entretenir ses idylles, mais Emma déchante lorsque les élans passionnés perdent de leur force, elle se lasse et retombe dans des états dépressifs " les meilleurs baisers ne vous laissaient sur la lèvre qu'une irréalisable envie d'une volupté plus haute."

Dépassée par les évènements Emma doit se résigner à admettre la situation : elle a discréditer Charles dans sa profession, indigné le mariage, ignoré son enfant, délaissé ses amants, et ruiné son ménage. Désemparée elle n'entrevoit qu'une seule solution, disparaître lâchement, mourir pour ne pas avoir à affronter cette débâcle.



Charles, lui, l'a toujours aimé, Emma vivante, jamais il ne se rendra compte des ses relations adultères. Il finira par mourir de chagrin après avoir découvert la correspondance qu'Emma entretenait avec ses amants successifs.



Magnifique histoire d'amour dramatique qui je trouve est plutôt actuelle. Ce roman est universel ! Du très bon Flaubert ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire