Recherche sur ce blog

samedi 29 juin 2013

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire // JONAS JONASSON

le vieux qui ne voulaitPrésentation des éditeurs : 
 
Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l'attendent pour célébrer l'événement, Allan Karlsson s'échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l'espoir qu'elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.
 
Mon avis : 
 
Ce titre m'a interpelé alors que je prenais connaissance, en tant que membre du jury, des 10 livres candidats au prix des lecteurs région Corse. Les titres à rallonge qui semblent s'échapper d'un tout sans lequel ils ne sauraient être envisagés évoquent en moi une note funky qui toujours m'intrigue ! 
 
Un centenaire fugitif expert en explosifs ayant vécu des histoires plus extraordinaires les unes que les autres, aux cotés de tous les plus grands hommes et au travers les étapes majeures de notre histoire ! Franco, Truman, Mao ... la création de la bombe atomique, espionnage en Russie, prisonnier à moulte reprises, sauvetage de l'épouse de Mao , fuite à Bali ! Du Nord au sud jamais banalité n'entre dans sa vie. 
 
Il est évident qu'une maison de retraite ne peut pas constituer demeure appropriée pour un tel personnage ! 
 
Rocambolesque sera sa fuite ! Certains passages me renvoient comme des réminiscences du livre " De l'eau pour les éléphants" notamment entre les lignes, les similitudes de cet homme qui s'echappe de sa maison de repos,  cette joyeuse bande affectueuse de lascards invéterés et  Sonja l'éléphante dont Allan deviendra tacitement le cornac ! 
 
On arrête là pour les comparaisons ... il n'y en a aucune autre ! 
 
On s'attache à ce personnage haut en couleur complètement décalé qui dans ces plus grandes erreurs à echelle mondiale nous prend au coeur ! 
 
Une lecture hilarante, parce que sachez qu'il n'est pas improbable que vous puissez rire de manière incontrolée durant cette immersion ( notamment durant la rencontre entre nos fugitifs et un procureur désemparé !! ). 
 

 challenge-litterature-nordique
Chez Myiuki link

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire