Recherche sur ce blog

dimanche 2 juin 2013

Le poids des secrets tome 2 // Aki SHIMAZAKI

Présentation de l'éditeur :

Deux petits enfants de Tokyo, Yukio et Yukiko, scellent un pacte de fidélité en inscrivant leurs noms à l'intérieur d'une palourde, comme un serment d'amour éternel. Devenus adolescents, ils se retrouvent à Nagasaki sans se reconnaître ; les sentiments qui les habitent désormais, qui les troublent profondément, leur seraient-ils interdits ? Aux dernières heures de sa vie, la mère de Yukio cherchera à ouvrir les yeux de son fils en lui remettant ce coquillage sorti du tiroir de l'oubli.

Mon avis :

Avis mitigé sur ce deuxième volet.

Un peu déçue au départ par ce tome 2, qui résonne comme une réecriture du premier tome. Certes, c'est normal relèverez-vous ! possible mais tout de même ...

Beaucoup plus centré sur le lien qui uni Yukio et Yukiko, beaucoup plus tendre aussi.

Un autre point de vue sur l'histoire que l'on connaît déjà, d'un enfant illégitime, d'une mère abandonnée, de deux enfants qui ressentent un amour impossible et qui devront vivre avec ce sentiment d'injustice.

La nuance ? Yukio est le seul à tout ignorer du lien sanguin qui l'unit à sa dulcinée perdue. En faisant le parallèle entre les deux tomes, nous comprenons qu'il ne découvrira que trop tard, les raisons de la rupture brutale de Yukiko à l'aube de la naissance d'un amour grandiose.

Ce que j'ai aimé : Le ressenti presque impudique de Yukio, sur son enfance, sur l'arrivée de ce père de substitution qu'il vivra pendant logtemps comme un rival, sur la vison qu'il nous livre de sa mère si detruite et fragile.

Je m'étais déjà très attachée à Madame Takahashi à la lecture du premier tome, et celui ci me conforte dans l'idée de vouloir en apprendre plus sur elle, j'aimerai tout savoir de ce personnage à la fois obscur et solaire qui me semble être la clè de voute de ce drame familial.

Un avis mi figue mi raisin pour Hamaguri qui a pourtant remporté un prix, mais une chose est certaine il m'a mis l'eau la bouche et je me languis de connaître les secrets de chacun, les dessous inavoués de chaque maillon de l'empire.



Je vous dis donc à très vite, pour la suite des chroniques de la pentalogie surprenante de Madame Shimazaki

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire