Recherche sur ce blog

samedi 29 juin 2013

La femme au miroir // Eric-Emmanuel SCHMITT

la femme au miroirPrésentation des éditeurs :
 
Anne vit à Bruges au temps de la Renaissance, Hanna dans la Vienne impériale de Sigmund Freud, Anny à Hollywood de nos jours. Toutes les trois se sentent différentes de leurs contemporaines; refusant le rôle que leur imposent les hommes, elles cherchent à se rendre maîtresses de leur destins. Trois époques. Trois femmes: et si c'était la même ?

Mon avis :
 
Découvert au travers de son roman psyché " Lorsque j'étais une oeuvre d'art " Schmitt me séduit une fois encore par son quatrième de couverture énigmatique ...
 
Roman tripartite qui offre donc trois versions de l'indépendantisme féminin contraint et contenu par les diktats et les peurs manipulatrices de leurs époques réspectives.
 
La religion, le mariage, les contrats ou l'histoire de trois femmes unies par un même désir de s'affranchir d'une soumission et qui grâce à des valeurs telles que l'amour de ce qui a été crée, les voies de l'inconscient et le courage fuiront le monde pour se donner une chance d'être la femme unique qui sommeille emprisonnée au dessous des apparences.
 
Les moyens d'y parvenir suivent la chronologie des époques, leurs pudeurs, leurs limites mais aussi leurs grandes possibilités !
 
Comme une impression que seule la derniere de ces femmes comprend et assume ses choix, peut-être parce que son temps lui permet d'oser et être libre sans menace vitale car ...
 
A chaque siècle son indépendance !
 
 
=> Moins d'originalité au sein de ce roman là mais toujours de véritables questionnements sur le fonctionnement de notre societé.
 
Un joli moment.
Juste un joli moment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire