Recherche sur ce blog

dimanche 2 juin 2013

La délicatesse // David FOENKINOS


La délicatesse ou le tourbillon de la vie.



Présentation des éditeurs :

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins
conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi
à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye
ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
- Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ». La délicatesse a obtenu neuf prix littéraires et été traduit dans plus de quinze langues.

Mon avis :

Une histoire qui commence comme beaucoup d'autres histoires et c'est sans nul doute pour cela que l'on s'identifie si vite aux personnages, que l'on retrouve tant de familiarité avec des détails insignifiants qui remplissent les pages d'une importance capitale.

Un amour évident naissant d'une rencontre audacieuse. Le bonheur limpide presque effrayant d'une union que l'on imagine parfaite, sans détour et déstinée.

Puis soudain, le drame, insolent brutal et criminel.

La délicatesse ou l'art de réapprendre à vivre, de se pardonner le sourire que l'on s'interdit, de s'octroyer le droit d'avoir de nouveau le coeur qui bat, qui par pour un autre.

L'estomac noué et le rire franc, ce roman nous propose un chemin autour du drôle des larmes jusqu'aux sourires tendres plein d'espérance.

D'une humble simplicité, ce roman se révèle être une petite merveille de sincérité et de douceur qui donne profondément envie de laisser entrer un peu de Suède dans notre quotidien.

Foenkinos, un auteur que je viens de découvrir et qui déja m'a émue. Un style accessible et fluide, un roman truffé de jolies références telles que Cioran ou Dali, ce qui ne manque pas de m'aller droit au coeur !

Merci à Livraddict de m'avoir permis de participer à ce partenariat avec Folio ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire