Recherche sur ce blog

samedi 29 juin 2013

Grâce // Delphine BERTHOLON



Présentation des éditeurs :



« Dès que je passai le seuil de la maison, je sus que quelque chose n’allait pas. »

1981. Dans sa maison près de Villefranche-sur-Saône, la très jolie Grâce Marie Bataille, trente-trois ans, vit au rythme des retours de son mari, représentant en électroménager, lorsqu’une jeune fille au pair d’origine polonaise vient perturber une vie qui semblait jusque-là tracée à la craie…
En 2010, Nathan, son fils, vient fêter Noël en famille. Mais cette année, tout est différent. Nathan apprend que son père, disparu sans crier gare trois décennies plus tôt, a refait surface. D’inquiétants phénomènes surviennent alors dans la maison familiale.

Dialogue virtuel entre une mère et son fils à trente ans d’intervalle, Grâce invoque les fantômes, les secrets et les non-dits familiaux, sur le rythme staccato d’un thriller psychologique.



Mon avis :



Aucun livre comportant le mot ou le prénom Grâce ne m'a déçu , je me permets de rappeler Grâce et dénuement qui restera pour quelques unes d'entre nous une merveille de douleur, et cet ouvrage que propose Delphine Bertholon ne déroge pas à la règle.



L'histoire, livrée en flash back nous emporte dans la vie d'une famille dévastée par l'arrivée d'une femme de trop.



Les personnalités sont secrètes dans leur multitude, une mère sage à la jeunesse furieuse, un homme fragile devenu pilier pour deux petits êtres , une femme espiègle détruite par le secret , un père adulé brillant par son absence , un fantôme aussi présent qu'un mur au fond d'une pièce...



Autour de cette cohorte blessée règne un fait divers que l'on tente de rendre inexistant : la disparition de la belle Tina, fille au paire de la famille, la douce polonaise à la peau blanche et à l'âme tendre.



On peut ressentir un trouble permanent durant cette lecture car l'ambiance se joue de nos interrogations, entre ésotherisme et faits réels on dénoue les mystères on cherche les secrets inavouables teintés de jalousies, de frustrations , de mensonges, de mort-né, de manifestations obscures et de réapparitions ...





Fait divers ou pure création romanesque ? Quelle que soit la réponse, ma meilleure lecture de l'été !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire