Recherche sur ce blog

samedi 1 juin 2013

Fractures // Franck THILLIEZ

Franck Thilliez ...

Présentation de l'éditeur :

Alice Dehaene se recueille sur la tombe de sa sœur jumelle, Dorothée, décédée dix ans auparavant. Une question la taraude : à quoi rime cette photo de Dorothée, prise il y a à peine six mois, qu’elle a récupérée des mains d’un immigré clandestin ?

Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Son psychiatre à l’hôpital de Lille, Luc Graham, doit lui révéler le résultat d’un an de psychothérapie, lui apporter cette lumière qu’elle recherche depuis si longtemps. Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l’en empêcher : son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche, à propos duquel elle n’a pas le moindre souvenir ; et cet homme retrouvé nu à un abri de bus et qui semble avoir vu le diable en personne.

Grâce à l’intervention de Julie Roqueval, assistante sociale en psychiatrie, Luc Graham, d’abord dubitatif, se décide enfin à mener l’enquête. Un aller simple vers la folie…

Mon avis :

Je ne connaissais pas cet auteur, et je remercie dans un premier Pimprenelle ( link ) de m'avoir permis de le découvrir ...

Durant le premier quart du roman je dois avouer avoir ressenti une sensation étrange, un manque de concentration évident pendant mes plages de lecture, parce que l'histoire ne m'apparaîssait pas clairement, ainsi distraite je n'arrivais pas à me plonger pleinement dans le destin étrange d'Alice Dehaene.

Cependant très rapidement, en un volte face, je me suis retrouvée comme happée par les personnages à l'existence douteuse, par le marasme mental d'une jeune fille tellement perdue, par l'emprise ambigue d'un père perturbé, d'une histoire machiavelique à souhait, bref en mot, totalement accroc à ce thriller.

Les turpitudes du père, dont les justications nous sont données, par bribes, résonnent comme un élément de cause à effet sur l'évolution ou la dégradation de l'état mental d'Alice. A ce titre, la partie purement psychologique est particulièrement bien menée, au point que sans en être experte j'ai bien saisi tous les rouages de ses accès spychotiques et de l'intervention de ses "doubles".

LES + : Le rythme qui nous entraîne malgré nous.

Des descriptions simples mais précises par lesquelles j'ai parfaitement visualisé le fameux souterrain, trop peut-être ? Dans tous les cas celui-ci m'a provoqué quelques sueurs froides !

Sans oublier évidemment ...

Le clou de ce thriller, au delà du dénouement s'entend, qui reste certainement les éléments contenus dans les pages de remerciements, et le lien blog que l'on y découvre ... Toute l'histoire prend une autre dimension, à s'en décocher la machoire !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire