Recherche sur ce blog

samedi 1 juin 2013

De l'eau pour les éléphants // Sarah GRUEN


Un délice, à consommer sans modération

Résumé :

Ce roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait d'une inconnue un véritable phénomène d'édition, le coup de cœur de l'Amérique. Durant la Grande Dépression, dans les années 30, les trains des petits cirques ambulants sillonnent l'Amérique. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur " plus grand spectacle du monde ". Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor où tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l'éléphante que nul jusqu'alors n'a pu dresser, dans un improbable trio. Plus qu'un simple roman sur le cirque, De l'eau pour les Eléphants est l'histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violent où l'amour est un luxe que peu peuvent s'offrir.

Mon avis :

Véritable adepte des livres adaptés, j'étais attirée par ce roman depuis quelques temps déjà, lorsqu' à ma grande déléctation, la bibliothèque de ma ville décide de faire entrer cette petite merveille au rayon Cinéma et Adaptations :-)

Un moment plein de magie, de tendresse, de couleur ... on se réchauffe auprès de Jacob, Marlène et Roise, trois personnages solaires, tendres, attachants, livrés à l'opportunisme et la fourberie du monde des affaires, du monde des forains et l'on se révolte avec autant de ferveur contre le duo machiavélique et sournois d'August et Oncle Al.

Les triangles amoureux mêlés de candeur et de perfidie laissent rarement la lectrice pleine d'envolée lyrique indifférente et je ne déroge pas à cette règle. Ce roman aux apparences tendres transpire son lot de violence à chaque chapitre, tant par la menace perpetuelle de l'épuration des wagons que par la folie psychotique d'August.

Je découvre alors l'univers du cirque, impitoyable, les coulisses d'un manège spéctaculaire , où l'être humain vaut parfois mois qu'un Chimpanzé, où l'amour n'a sa place que s'il sert un interêt, où la souffrance se justifie par le bien général.

Je trépigne d'impatience ... Ce roman fait donc, comme je vous l'ai annoncé, l'objet d'une adaptation au cinéma et ce en mai prochain, avec, en tête d'affiche,Robert Pattinson dans le rôle de Jacob ( oui oui j'avoue ceci n'a pas peu influencé mon choix de lecture) et la gracieuse Reese Witherspoon dans le rôle de Marlène.

Bande Annonce du Film : link

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire