Recherche sur ce blog

samedi 1 juin 2013

Biographie de la faim // Amélie NOTHOMB

Nothomb, mon contre-emploi !



Résumé :



" La faim, c'est moi. "

Mon avis :



Je vais tout d'abord commencer cette critique en rappelant mon étrange relation avec Amélie Nothomb. Je ne suis pas forcément sensibles aux thèmes qu'elle aborde. Je les lis pourtant à chaque fois. Ne cherchez pas l'erreur ...



Pour une fois, le titre augure bien le contenu, il s'agit exactement d'une biographie de la faim. La faim sous toutes ses formes, alimentaire, verbale, affective, mentale, spirituelle, mystique ...



Ici la faim regroupe tous les mots qui s'apparentent à l'envie, la curiosité, le désir, l'amour, l'amitié, le besoin d'être aimé,la soif, la satisfaction et la faim elle même dans son sens le plus propre.



Mademoiselle Nothomb nous livre toutes ses faims, l'autobiographie de ses désirs et de ses perceptions, dans un style épuré recherché, de manière pudique presque détaché et inachevé à certains moments. Détachement ou pudeur que j'ai ressenti lorsqu'elle rapporte son agression par "les mains de la mer" où j'ai eu le sentiment d'être presque plus bouleversée qu'elle ...



Amélie Nothomb a faim de la vie, elle a envie de vivre, a conscience de sa vie et ne veut pas perdre une miette des émotions qu'elle lui procure.



La gourmandise, la potomanie, l'anorexie, la faim d'avoir faim, la surfaim intellectuelle ! Bonne lecture et bon appétit [ littéraire ;-) ] Vous allez vous régaler !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire